Protocole d’accord pour la valorisation de la musique haïtienne

0
610

Le jeudi 22 août 2019, le Bureau Haïtien du Droit d’Auteur (BHDA) a signé un protocole d’accord avec la plateforme musicale en ligne Diskòb, visant à protéger, valoriser et rentabiliser les productions des artistes haïtiens disponibles sur la plateforme.

Dans une conférence de presse donnée dans les locaux du BHDA, la Directrice générale Madame Emelie Prophète recevait le représentant de la plateforme Diskòb mizik Andy Antoine. Elle a félicité ce projet qui intervient dans un contexte plutôt particulier. Le BHDA salue l’espoir et la bonne volonté entourant cette initiative qui aura un impact positif.

Madame Prophète souligne que « voulant être une plateforme conforme à la Loi, ce protocole d’accord entre Diskòb mizik et le BHDA traduit un souci de professionnalisme et de transparence.»

Pour sa part, Andy Antoine qui a rencontré l’ensemble des parties prenantes en marge de l’intégration de leurs œuvres sur la plateforme Diskòb a renouvelé la volonté des initiateurs d’institutionnaliser la production musicale comme métier.

Il a profité de saluer l’apport de Banj, l’incubateur du projet à travers un accompagnement allant de la mise à disposition de solutions technologiques à une expertise à la carte, afin de permettre la matérialisation de ce projet.

À travers ce protocole d’accord, empreinte de transparence, le Gouvernement renouvelle son engagement auprès des acteurs culturels et encouragent les investissements au bénéfice de la musique haïtienne. Pour la protection des œuvres des artistes, Emelie Prophète invite la population à contribuer à la rentabilisation de ce produit qui est le fruit de durs travaux de jeunes talents haïtiens.

Comments are closed.