« Le président Jovenel Moïse m’a craché dessus » dixit Joseph Lambert

0
1287

« Si je sens mauvais pour Jovenel Moïse, je dois pouvoir prendre le recul nécessaire. » 

Le Sénateur Joseph Lambert s’est exprimé publiquement sur l’impasse politique haïtienne et ses différences avec le président Jovenel Moïse. Au micro de Valéry Numa, le sénateur du Sud-Est n’a pas ménagé ses mots pour exprimer sa déception vis-à-vis du chef d’État qu’il estime dépassé par la situation et inexpérimenté.

Le Président Jovenel Moïse m’a craché dessus s’exclame le sénateur qui est en passe de basculer dans l’opposition. Il fait ici référence à la décision du Président de ne pas le retenir comme chef de gouvernement.

Ainsi la majorité parlementaire du président de la République s’effrite au fil des semaines. Incapable de réconcilier la nation et conduire un dialogue politique, le chef d’État doit maintenant se battre pour retenir ses alliés de la première heure. L’avenir pour le chef d’État semble hypothétique au vu des retournements enregistrés dans son camp.

Rappelons que le sénateur Edo Zenny a également récemment tourné le dos au Président et dénoncé les dérives du pouvoir actuel. Au Parlement, l’adversité à Jovenel Moïse est désormais totale et les adversaires sont de taille. Au Sénat, il doit faire face aux Joseph Lambert, Youri Latortue, Antonio Cheramy, Evalière Beauplan et autres. À la Chambre basse, il doit faire face aux Abel Descollines, Jean-Marcel Lumérant, Jerry Tardieu, Joseph Manès Louis et tant d’autres.   

Si l’opposition dans la rue semble affaiblie et essoufflée, celle au Parlement semble solide et bien articulée.  Les trois prochains mois s’annoncent explosifs. Aucun signe d’éclaircie à l’horizon. La séance de mise en accusation du Président à la Chambre des députés est prévue pour le mercredi 21 août 2019. Qu’en sortira-t-il ? L’avenir dira le reste.

Comments are closed.